Marceline à la recherche de la graine perdue

Création jeune public à partir de 5 ans.

Marceline part à la recherche d’une graine perdue, pas n’importe laquelle, la graine d’amour, la fragaria. Mais l’amour où le trouver ? En rentrant de son tour du monde elle réalise qu’il est peut-être chez monsieur Léon son voisin et ami jardinier…

Par le théâtre de l’Enfumeraie

Mise en scène Pascal Larue

Avec Virginie Picard et Marcos Delaunay

La musique
Ce voyage est également un tour du monde musical et chanté, on ouvre les possibles pour créer un univers sonore riche et multicolore. Les chansons créées ou reprises, expriment les émotions de Marceline, témoignent de sa bonne humeur ou de son désarroi, lui donnent du courage ou soulignent sa solitude…
L’espace scénique
Au premier coup d’œil notre espace est un jardin. Au deuxième coup d’œil c’est un jardin de contes. Le voyage de Marceline est-il un vrai voyage ou est-elle restée sur place ? Elle vit et rêve et vit ses rêves sur sa brouette tour à tour lit ou bateau, exploratrice elle fait le tour du monde, de son monde ? Deux pots de fleurs renversés deviennent le gardien de la mémoire du pôle nord, le râteau et la hache posés contre le mur sont deux jardiniers sans états d’âme, un tas de boites de conserve se redresse et nous raconte sa vie des villes lui le bonhomme boite en fer épouvantail moderne, c’est le grand compost le roi des jardins qui détient la solution … Elle rencontre également une chenille qui rêve d’être papillon, un escargot qui prend son chapeau pour une salade à croquer, des tuyaux d’arrosage sauvages ou séducteurs…
L’univers de Marceline est l’univers du jardinier… décalé : un jardin extraordinaire, comme dit Trénet !